RÉPÉTÉ

LA FORGE DE LAGUIOLE ET PHILIPPE STARCK

Au milieu des années 80, le designer Philippe Starck, entre autres, a assuré la renaissance du couteau de Laguiole, inspiré de la lame incurvée du poignard Yatagan. Enfin, à la fin des années 80, la Forge de Laguiole est créée, une société dédiée à la fabrication traditionnelle de couteaux de Laguiole et à son sceau déposé.

Elle s’appuie également sur des matériaux sélectionnés, par exemple l’acier XC 75, l’acier inoxydable A 440 (Chirugenstahl) ou l’Inox-Damast avec une dureté Rockwell correspondante allant jusqu’à 56. En outre, la longueur des lames visibles et “cachées” dans la station varie. Ce qui doit rester le même, cependant (selon l’acier utilisé dans chaque cas), c’est la température. Même les plus petits écarts peuvent entraîner des pertes de qualité considérables avec certains aciers. Le coût élevé de l’énergie mais aussi le travail en filigrane, qui peut comporter des décorations individuelles jusqu’au dos de la lame, sont des facteurs qui justifient le prix des couteaux de Laguiole.

Les pièces deviennent donc de plus en plus précieuses, raffinées et individuelles – et donc de plus en plus susceptibles d’être imitées à bon marché.

Something is wrong